• « Le Singulier Monsieur Tout-le-Monde » : un Midas des temps modernes.

Dans Matin Première, Lucile Poulain présente le premier roman de la Québécoise Dorine Hollier Le singulier Monsieur Tout-le-Monde, paru aux éditions F Deville.

Jean Pratou est un personnage « invisible », un comptable quarantenaire vivant seul à la vie monotone et bien rangée. Un jour il rencontre Josette, la préposée au courrier. Josette est littéralement la femme de ses rêves. En effet, il la dessine depuis qu’il est tout petit. Prenant son courage à deux mains, Jean Pratou lui déclare sa flamme et se prend malheureusement un râteau devant les autres collègues. Abattu par cette humiliation, il rentre chez lui et dort une semaine.
À son réveil, l’incroyable se produit. Le voilà doté d’un pouvoir au bout des doigts lui permettant de faire retrouver son apparence originelle à tout ce qu’il touche. Son petit chat à trois pattes, une fois le moignon touché, retrouve l’usage de ses quatre membres. Il touche la rambarde des escaliers, et celle-ci est réparée instantanément. Cela finit par bien évidemment attirer toutes les convoitises du monde, à commencer par la télévision ou encore son ancien patron.
Lucile Poulain décrit Jean Pratou comme un « Midas des temps modernes », faisant partie de la littérature blanche légère. Elle explique notamment que l’autrice, Dorine Hollier, est aussi scénariste de films et de pièce de théâtre, une caractéristique qui se ressent fortement dans l’écriture. « Elle a réussi à associer le sensoriel à la lecture et à l’imaginaire » ajoute Lucile Poulain.

https://fdeville.com/editionsFdeville/news/post/le-singulier-monsieur-tout-le-monde-un-midas-des-temps-modernes.html

#roman #litterature #bouquin #lecture #lecturedumoment #lisez #livrestagram #bookstagram #critiquelitteraire #editionsfdeville @hollier_dorine
  • Tuer pour passer le temps, c'est ce qu'a imaginé « Un croque-mort à côté de ses pompes », dans le polar de Bruno Dinant.

« Patrick Delvaux s’ennuie comme un rat mort depuis qu’il a perdu son travail aux pompes funèbres. Les cadavres commencent à lui manquer. Il décide de s’en servir un, tout chaud, en tuant quelqu’un au hasard.
Il a minutieusement préparé son assassinat : son crime se déroule comme sur les roulettes d’un chariot porte-cercueil. Il est persuadé de ne jamais être suspecté !
Il se retrouve pourtant face à une jeune inspectrice à l’intuition acérée qui entame avec lui une partie d’échecs haletante dans laquelle tous les coups sont permis… »

Un roman paru aux éditions f deville.

#citation #citationdujour #citationdusoir #editionsfdeville #livre #litterature #lisez #lecture #roman #humournoir #librairie #editeur #offrezdeslivres #polar #romannoir #romanpolicier #croquemort
  • Une belle critique du livre de Dorine Hollier « Le Singulier Monsieur Tout-le-Monde » par Virginie Guillou (@virginieguillou_therapeute). 

« LA SEMAINE DES FEMMES ALTRUISTES
Je démarre cette semaine avec Dorine @hollier_dorine
La douceur, la sensibilité, l’imagination fertile de Dorine jaillissent tout autour d’elle dès qu’elle entre quelque part. Elle fait partie de ces femmes possédant le don de créativité mis au service des autres par la narration d’histoires où des héros atypiques se dévouent pour réparer les chagrins ou les maux de l’humain.
« Le singulier Monsieur Tout-le-Monde » est son premier roman. L’histoire d’un quarantenaire puceau et invisible ayant pour seuls compagnons un Cotorep d’origine indienne, un chat à trois pattes et Josette, cette femme, fruit de ses longues séances de dessin au Louvre qui peuple ses fantasmes et les murs de son appartement où il ne cesse de la dessiner pour égayer la solitude. Pourtant, cette homme plein d’amour universel et que personne n’a jamais remarqué, va se découvrir un don remarquable : celui de sauver l’humanité. Mais ce don a un prix...
Je vous encourage à lire cette histoire magnifique qui a pour thématique l’altruisme. »

#roman #litterature #bouquin #lecture #lecturedumoment #lisez #livrestagram #bookstagram #critiquelitteraire #editionsfdeville @hollier_dorine
  • Soirée de fête pour la sortie du nouveau roman de Verena Hanf, « L’Enfer du bocal ».
Il est dès aujourd’hui disponible dans toutes les bonnes librairies.

Un roman sur la famille, le couple, l’éducation et le modèle parental. Verena Hanf se glisse magistralement dans la peau d’un père de famille quinquagénaire pour nous offrir un récit sensible et percutant.

#roman #litterature #sortielitteraire #lecture #lecturedumoment #lisez #bouquin #bouquiner #lire #livre #livrestagram #bookstagram #litteraturefrancaise #editionsfdeville @verenahanf2611
  • « "Un roman époustouflant, imprévisible et inclassable." Une plume merveilleuse et un personnage, Alice, qui nous emmènent dans des flots de bonheur, de tristesse, de rires et de pleurs, au fil des rencontres et de sa vie. »

Beau commentaire pour le roman d’Henri Courseaux « L’identité est un soir sans fin ».

#roman #lecture #lisez #bouquin #lecturedumoment #critiquelitteraire #livreaddict #livre #bookstagram #comedien #editionsfdeville @henri_courseaux
  • A table avec Dédé, le chien (?) de Dorine Hollier, l'auteure de « Le Singulier Monsieur Tout-le-Monde ».

#chien #lisez #editionsfdeville @hollier_dorine
  • « Ce bijou écrit d’une plume surdouée est un conte initiatique et philosophique d’une folle poésie !!!
Je n’ai sincèrement eu d’autre choix que de le dévorer afin de découvrir l’épopée de son personnage extraordinaire qui nous passionne, nous émeut, et nous emporte jusqu’à la dernière ligne ! »

Les commentaires ⭐⭐⭐⭐⭐ affluent pour le roman de Dorine Hollier « Le Singulier Monsieur Tout-le-Monde ».

#roman #litterature #bouquin #lecture #lecturedumoment #lisez #livrestagram #bookstagram #critiquelitteraire #editionsfdeville @hollier_dorine
  • « Impeccable entrée en scène pour Œuvres au jaune, la nouvelle collection de microromans lancée par l’éditeur bruxellois Frédéric Deville. »

Merci à Michel Paquot pour ce bel article et sa lecture attentive.

Voir l'article : https://urlz.fr/ks9x

#roman #microroman #litterature #lisez #lecture #lecturedumoment #livre #bouquin @marc_meganck @brigitte.a.moreau @didier.robert.auteur
  • Trois questions à l’auteur du roman noir « Un croque-mort à côté de ses pompes », Bruno Dinant.

🧐 Quels sont, pour vous, les ingrédients d’un bon polar ?
🔊 Suspense et rebondissements. La vérité finira par s’offrir au lecteur, mais dans un long striptease savamment orchestré. S’il est vrai que la lecture est un délicieux effeuillage, c’est particulièrement vrai dans le cas du polar. Plus l’enquête est longue et difficile, plus la tension augmente au fil des pages et plus le plaisir est intense. Le dernier ingrédient, c’est la savante composition des personnages qui doivent être construits tout en nuances. Qu’il s’agisse du meurtrier ou du policier qui lui court après, rien ne sera dorénavant tout noir ou tout blanc. Chacun d’eux portera de sombres meurtrissures qui habilleront son âme d’une multitude de tons gris. 

🧐 Pouvez-vous nous raconter brièvement les aventures de ce « croque-mort à côté de ses pompes » ?
🔊 Si j’en parle en adoptant le ton léger du roman, je dirais qu’il s’agit de l’histoire d’un homme qui s’ennuie à mourir et qui décide d’assassiner quelqu’un pour tuer le temps. 

🧐 Parlez-nous d’un des thèmes abordés dans votre roman ?
🔊 Dès qu’on plante un personnage dans un décor, on le confronte malgré lui à la vie et à la mort, ou plus exactement à ce qu’il va faire de sa vie et à ce qu’il va mettre en place pour ignorer autant que faire se peut cette mort infâme qui l’attend au tournant. Dans le cas présent, mon personnage a décidé de se jouer de la mort. La fausse distance qu’il prend avec elle et l’humour dont il l’habille pour mieux la travestir donnent à penser qu’il cherche avant tout à l’exorciser, parce qu’elle lui fait peur. 

#litterature #livre #roman #polar#romannoir #lecture #lecturedumoment #citation #citationdujour #auteur #interview #bouquin #editionsfdeville

https://urlz.fr/kqtn
  • Guyette Lyr rejoint la belle équipe de nos auteurs. Un recueil de ses nouvelles paraîtra en octobre, revêtu du très beau titre : « Le Rire en fuite ».

Après une enfance passée en Italie, Guyette Lyr suit une formation de comédienne à l’école de Jacques Lecoq à Paris, puis écrit et joue ses propres spectacles. Elle passe en 1976 de l’écriture dramatique au roman. Elle publie son premier roman, « La Fuite en douce », pour lequel elle a obtenu le prix des lectrices de ELLE. Sa carrière de femme de lettres est lancée. Elle a publié ses romans chez Mercure de France, Seuil, Calmann-Levy et Actes Sud.

#litterature #litteraturefrancaise #auteurefrancaise #nouvellelittéraire #editionsfdeville #livre #aparaitre
  • Très belle soirée et débat passionnant avec Anna Laura Ruciñska autour de son roman « Songe de cèdre » à la galerie Terrain Vagh ce jeudi 12 janvier.

#rencontrelitteraire #litterature #livre #roman #liban #editionsfdeville #lisez #lecture
  • Verena Hanf présentera et dédicacera son nouveau roman « L’Enfer du bocal » le lundi 23 janvier de 17 à 20h.
Aux éditions F deville
40 rue Middelbourg
1170 Bruxelles

« Jacques a une vie bien rangée. Sa boîte à tartines dans sa petite mallette, il se rend sans joie au bureau où il vient d’être gratifié du titre de low performer. Par-dessus tout, l'absence de son fils lui pèse. Pourquoi Bruno a-t-il coupé les ponts avec la famille ? L’arrivée d’une nouvelle collègue au sein de son entreprise va troubler Jacques et l’amener à tout remettre en question. »

#rencontrelitteraire #dedicace #polar #roman #rentreelitteraire #watermaelboitsfort #boitsfort #quefaireabruxelles #bruxelles #litterature #editionsfdeville #livre #madeinbelgium #lisez #lecture #lecturedumoment
@verenahanf2611
  • Trois questions à l’auteur du microroman « La Lunette », Marc Meganck.

🧐 Pouvez-vous nous raconter brièvement votre livre ?
🔊 Renan Falck est un ingénieur. Il conçoit des maquettes d’avions et de planeurs. Il a un côté autiste, tout en restant touchant avec ses maladresses. Mais c’est avant tout un vieux garçon qui est resté vivre trop longtemps seul avec sa mère, dans hameau isolé de tout et de tous. À force, il a pris des habitudes assez désastreuses pour affronter le monde extérieur. Sa mère a été l’élément central de sa jeunesse, puis de sa vie d’adulte. Au moment de couper enfin le cordon, il a malheureusement reproduit le même schéma avec d’autres personnes, en particulier sa petite amie, Lucie, et son seul et unique ami, Morris. « La Lunette » raconte cette histoire avec une certaine tendresse pour les protagonistes, quels que soient leurs défauts. Et Renan en a un terrible : la recherche obsessionnelle d’un siège bien chaud sur lequel s’asseoir, partout où il passe, dans une salle de réunion, dans un restaurant ou une rame de métro. Une chaleur qui lui rappelle celle sa mère.

🧐 Quels sont les thèmes abordés dans votre micro-roman ?
🔊 La recherche de chaleur humaine est présente tout au long du roman. C’est elle le vrai moteur, par sa trop forte présence, puis pas son absence. La solitude est également mise en avant. Le monde, si souvent cruel, stigmatise et exclut, il refuse tant de fois la différence. Enfin, derrière certains aspects assez drolatiques de l’histoire, il y a un vrai message de tendresse que j’ai voulu transmettre, une tendresse qui à mon sens – quelle utopie ! – devrait accéder au rang de valeur universelle.

🧐 Avez-vous dû « freiner » le développement de l’histoire dans ce format court ?
🔊 Cela n’a pas été nécessaire. J’avais écrit ce que j’avais envie de raconter. Le micro-roman est le format parfait pour des histoires courtes et percutantes !

#litterature #livre #roman #lecture #lecturedumoment #citation #citationdujour #auteur #interview #bouquin #editionsfdeville

https://miniurl.be/r-4c9b
  • Anna Laura Ruciñska sera à la galerie Terrain Vagh pour son roman « Songe de cèdre » le jeudi 12 janvier de 18 à 20 h.

Galerie Terrain Vagh
24 rue des Fossés Saint-Bernard
75005 Paris

Ajoutez à votre agenda : https://evt.to/aididhedw

#rencontrelittéraire #dedicace #roman #litterature #livre #lecture #paris #eventsinparis #bouquin #quefaireaparis
  • Trois questions à l’auteur du roman « La Montée à l’Empyrée », Pierre Le Franc, Prix Littré 2022.

🧐 Que représente, pour vous, le Prix Littré ?
🔊 C’est pour moi la récompense de quatre longues années de travail. De recherche. D’écriture. De relecture. De correction. De réécriture. Quatre années de doute et d’espoir. De déceptions. Et finalement, une belle rencontre. Celle d’un éditeur qui a cru en moi. Qui a accepté de prendre le risque de publier mon roman. Ce prix, c’est un peu une consécration bien sûr, mais c’est surtout pour moi un encouragement à aller plus loin. Un message que je reçois et qui me dit : oui, il faut continuer.

🧐 Vous attendiez-vous à remporter un prix avec votre premier roman ?
🔊 Non bien sûr. Ce n’est pas en espérant un prix que je me suis mis à écrire. L’histoire de mon livre a commencé de façon presque invisible chez moi. J’ai passé plus d’un an de ma vie à chercher et à rédiger puis, deux ans à relire, à corriger, à effacer et à réécrire. Quand on se trouve dans cette situation, le rêve d’un jeune écrivain en devenir ce n’est pas d’obtenir un prix littéraire, c’est de réussir à publier son livre et à le diffuser le plus largement possible en espérant être lu. C’est en parlant avec mon éditeur que nous avons décidé d’envoyer le livre pour concourir au prix Littré. Il y croyait, il m’a convaincu. L’espoir de remporter le prix est né ce jour-là.

🧐 Pourquoi ce titre, « La Montée à l’Empyrée » ?
🔊 L’empyrée, dans la mythologie grecque, c’est le 7e ciel, le monde où vivent les Dieux, c’est-à-dire le monde idéal. Dans la mythologie chrétienne du moyen âge, par assimilation, l’empyrée, c’est le paradis céleste. Le lieu où les âmes pures montent après la mort. L’empyrée est donc un monde idéal que chacun à sa façon cherche à atteindre.
Mon livre est construit à la façon d’un escalier. Chaque chapitre, chaque épisode constitue une marche qui permet de progresser vers le résultat final entrevu par tous au bout du tunnel : un monde idéal où la technologie est au service de l’humanité.

#litterature #livre #roman #lecture #lecturedumoment #citation #citationdujour #auteur #interview #bouquin #editionsfdeville

https://miniurl.be/r-4c6w
  • Trois questions à l’auteure du microroman « Romuald et Julienne », Brigitte Moreau.

🧐 Le roman court impose des contraintes. Est-ce un atout pour vous ?
🔊 Faire l’exercice du roman court est fascinant. Il oblige à resserrer le propos, à élaguer au maximum, aller à l’épure, introduire des ellipses… tout cela à partir d’une histoire qui pourrait constituer un roman de 200 pages. 

🧐 Pouvez-vous nous parler sommairement de Romuald et Julienne ?
🔊 Romuald et Julienne commence par une histoire d’amour comme il y en a tant : deux jeunes s’aiment et saisissent toutes les occasions de se rencontrer. Lorsque Romuald demande Julienne en mariage, leur vie bascule. En effet, leurs deux familles se détestent depuis des années, et ils vont tout faire pour essayer de les réconcilier, dans l’espoir de pouvoir vivre leur amour au grand jour.

🧐 Quels sont les thèmes abordés dans votre micro roman ?
🔊 L’amour parce que je suis une incorrigible romantique. La haine est le pendant de l’amour, opposée et pourtant si proche.
La famille (et la loyauté envers les siens), car je trouve que c’est un clan intéressant à étudier. La plupart des familles font tout pour apparaître parfaites face au monde extérieur, mais dès qu’on gratte un peu, on découvre des choses pas toujours reluisantes. Et j’aime gratter.
Les différences de classes sociales, car nous y sommes tous confrontés dans notre quotidien.
Enfin, je trouve dans les secrets (de famille ou autres) une source d’inspiration inépuisable ! Pour moi, la découverte d’un secret et de ses conséquences est bien plus palpitante que la découverte de l’assassin dans un polar ;-)

#litterature #livre #roman #lecture #lecturedumoment #citation #citationdujour #auteur #interview #bouquin #editionsfdeville

https://fdeville.com/editionsFdeville/oeuvres-au-jaune/39-editionsfdeville-romuald-et-julienne-brigitte-moreau-9782875990617-9782875990617.html
  • Trois questions à l’auteur du microroman « Une pêche miraculeuse », Didier Robert.

🧐 Quelles sont les spécificités d’un roman court ?
🔊 Un roman court est exigeant. La forme impose une cohérence de récit sans défaut. Aussi, c’est un extraordinaire moyen d’aller à l’essentiel. Un roman court se doit d’être dense et enlevé, sinon, on perd le lecteur.

🧐 Pouvez-vous nous raconter brièvement votre livre ?
🔊 Une pêche miraculeuse raconte bel et bien un miracle. Celui de l’irruption de la tendresse et de la complicité dans un contexte où la violence donne le ton. Le héros, Jimmy, un enfant d’environ huit ans, est sans ressource devant la violence qui domine la famille dont il est le cadet. Il subit. Ils subissent tous la violence d’un père qui abuse d’alcool. Jimmy est seul, ni son frère ainé ni sa mère ne le protègent, la violence les divise. Voilà qu’au détour d’un incident, la possibilité d’inverser les forces apparaît. Jimmy s’en saisit pour vivre avec son père une expérience sans précédent, celle de la sérénité et l’amorce d’une complicité qui ouvre les cœurs. 

🧐 Comment qualifieriez-vous votre roman ?
🔊 Je dirais que c’est le roman d’une quête, celle de la reconnaissance et de l’amour. Un petit être se lance à la conquête du cœur de celui qui le tourmente.

@didier.robert.auteur 
#litterature #livre #roman #lecture #lecturedumoment #citation #citationdujour #auteur #interview #bouquin #editionsfdeville

https://fdeville.com/editionsFdeville/oeuvres-au-jaune/40-editionsfdeville-une-peche-miraculeuse-didier-robert-9782875990624-9782875990624.html
  • Trois questions à l’auteure du roman « Le Singulier Monsieur Tout-le-Monde », Dorine Hollier.

🧐 Vous avez écrit des paroles de chansons, des pièces de théâtre… Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous tourner vers le roman ?
▶️ Avant tout, la liberté que ce support me permettait ! La joie d’inventer des mondes irréalisables au théâtre, de créer un langage, un style et de m’y vautrer honteusement, sans devoir me soucier d’interventions autres que celles des lecteurs. Le roman c’est, pour moi, la forme noble de la littérature. Je me voyais rangée moi aussi sur des rayons de bibliothèque aux côtés de tous ces auteurs que j’admirais tant et ça me faisait rêver.

🧐 Quelles sont vos sources d’inspiration ?
▶️ Tout ! Je suis un vampire ambulant, une éponge. Les éléments les plus apparemment insignifiants peuvent déclencher en moi les idées les plus fantastiques ! Je me plais à penser que les idées sont ce qu’on veut bien faire d’elles, qu’elles vous colonisent comme d’insidieuses fourmis !

🧐 Pouvez-vous nous raconter brièvement les aventures de ce « Singulier Monsieur Tout-le-Monde » ?
▶️ Monsieur Tout-le-Monde est un roman qui aime mélanger les genres. On y côtoie aussi bien le fantastique que la réalité et le quotidien. Mon héros, Jean Pratou, est un héros ordinaire, un petit homme de rien du tout, ancré dans une solitude qui le ronge, qui va subitement vivre l’extraordinaire et le faire vivre au reste de l’humanité. Mais lorsque la magie ouvre ses portes au commun des mortels quel est le prix à payer ? C’est ce que Jean Pratou, découvrira à ses dépens, car il ne sortira pas indemne de son aventure…

#litterature #livre #roman #lecture #lecturedumoment #citation #citationdujour #auteure #interview #bouquin #editionsfdeville 

https://fdeville.com/editionsFdeville/oeuvres-au-rouge/37-editionsfdeville-le-singulier-monsieur-tout-le-monde-dorine-hollier-9782875990594-9782875990594.html
  • Marc Meganck se révèle romancier de la fragilité des êtres.

Ecoutez : https://fdeville.com/editionsFdeville/news/post/marc-meganck-se-revele-romancier-de-la-fragilite-des-etres-.html

Historien de formation et amoureux de Bruxelles, sa ville, Marc Meganck se révèle être aussi un romancier attentif à la fragilité des êtres, à leurs difficultés de communiquer, à leur solitude.
Dans son roman « La jour où mon père n’a pas eu le dernier mot », il évoquait la relation complexe entre un père et son fils réunis dans un voyage où peut-être ils auront une véritable rencontre.

Dans « La lunette », son nouveau récit, à peine plus long qu’une nouvelle à la demande de l’éditeur, Renan Falk, son personnage est un ingénieur singulier uniquement passionné par la conception de modèles réduits de planeurs.

Outre cette passion respectable pour la miniaturisation d’avions, Renan a une étrange obsession : que ce soit dans un métro, un ascenseur de musée, une salle de réunion, il recherche un siège qui garde la chaleur de son précédent occupant.

Jusqu’à la fin du récit, l’auteur entretient le questionnement du lecteur intrigué qui s’interroge sur cette inexplicable fixation de Renan pour les sièges chauds.

Un roman minimaliste construit en flash back où interviennent peu de personnages, un roman qui ne manque pas d’un certain humour qui dédramatise la secrète obsession de Renan dont l’origine est la relation fusionnelle avec sa mère.

@marc_meganck 
#livre #roman #romancourt #textecourt #lecture #lecturedumoment #bouquin #bouquiner #bookstagram #livrestagram #livrestagrammeuse #litterature #editionsfdeville #lisez #offrezdeslivres #interviewlitteraire #interviewauteur #interview
  • « Un croque-mort à côté de ses pompes », le nouveau polar de Bruno Dinant, agrémenté d’une superbe couverture de Loustal, vient de paraître.

« Patrick Delvaux s’ennuie comme un rat mort depuis qu’il a perdu son travail aux pompes funèbres. Les cadavres commencent à lui manquer. Il décide de s’en servir un, tout chaud, en tuant quelqu’un au hasard.
Il a minutieusement préparé son assassinat : son crime se déroule comme sur les roulettes d’un chariot porte-cercueil. Il est persuadé de ne jamais être suspecté !
Il se retrouve pourtant face à une jeune inspectrice à l’intuition acérée qui entame avec lui une partie d’échecs haletante dans laquelle tous les coups sont permis… »

#polar #romannoir #livre #livreaddict #lecture #lecturedumoment #sortielitteraire #nouvelleparution #editionsfdeville #bouquin #bouquiner #romanpolicier #citation #citationdujour #citationdusoir
FRANCE  fdeville.fr     BELGIQUE  fdeville.be


Nos ouvrages sont disponibles dans toutes les librairies de France, de Belgique et de Suisse,
ainsi qu'auprès des librairies en ligne.

Parce que le livre est un magnifique outil de transmission de la pensée humaine, parce que la pensée et la parole partagées permettent d’ouvrir l’esprit et le champ des possibles.

Les auteurs que nous choisissons de publier sont des libres penseurs, des hommes et des femmes au cœur de l’action, qui partagent leur vécu ou leur imaginaire en quête de sagesse et d’un monde meilleur.

éditions F deville

Distribution POLLENDiffusion CEDIFAssociation des éditeurs belgesJ'achète belge



« Les éditions F deville mettent l’humain en priorité dans leurs livres et montrent l’homogénéité de leur catalogue que nous ne vous conseillerons jamais assez de découvrir pour ses qualités à la fois d’écriture et d’humanité, mais également, malgré tout ce sérieux des thèmes abordés, pour leur côté divertissant. » Litzic

Bienvenue sur le site des

éditions F deville

News